Etudes « Shopper »

Afin de mieux connaître vos clients et comprendre leurs comportements dans votre point de vente.

40x40 czwarta


Essor crypto-monnaie

L’essor des monnaies cryptographiques


Passées de l’état de concept théorique en 1998 à véritable système financier alternatif de nos jours, les crypto-monnaies et le Bitcoin en particulier n’ont cessé de prendre de l’importance. Notre équipe a souhaité éclairer ce sujet afin de mieux situer l’émergence de ce phénomène auprès des consommateurs français.



Le mode de paiement de demain ?

Aujourd’hui, le Bitcoin domine nettement le marché des monnaies virtuelles en termes de valeur, avec une masse monétaire supérieure à 3.4 milliards de dollars. Cette position de force parmi les crypto-monnaies est due notamment à la primauté de la création de cette monnaie par rapport aux autres mais également à la pérennité de son usage, portée par l’engouement des internautes notamment. Ce développement spectaculaire par bien des points depuis son lancement est lié aux avantages intrinsèques de la crypto-monnaie comme la rapidité et la simplicité des échanges, leur traçabilité et les frais de transaction quasi-inexistants. Toutefois ce nouveau mode d’échange financier reste très éloigné des moyens de paiement plus traditionnels en terme de valeur.


Avec un volume de transactions annuel estimé à 36 milliards de dollars à l’échelle mondiale, ce mode de paiement ne représente que 13% de ce que réalise par exemple le géant du paiement en ligne PayPal seul, lui qui pèse elle 282 milliards de dollars de transactions annuelles.


Des volumes qui semblent importants mais un usage minoritaire parmi les flux financiers mondiaux


En effet, il s’agit d’une monnaie relativement atypique puisque son usage effectif est très faible mais elle bénéficie dans le même temps d’une présence relativement forte à l’esprit. En effet, presque un Français sur deux (45%) déclare connaitre l’existence du Bitcoin lorsque le logo relativement caractéristique leur est présenté ce qui peut paraitre disproportionné par rapport à son usage. Cependant, il existe des différences significatives au niveau de la notoriété dans la population puisque les hommes sont nettement plus nombreux à connaitre le Bitcoin (62%) que les femmes (30%) ce qui parait normal au vu de l’appétence masculine plus élevée pour les produits et les innovations technologiques. Cependant, il est plus étonnant de constater que l’âge n’a pas d’impact perceptible sur la notoriété, c’est-à-dire que les moins de 35 ans ( générations digitales « natives ») comme les plus de 35 ans ont des performances homogènes sur la notoriété.


Lorsque l’on s’interroge sur l’utilisation du Bitcoin dans les transactions, les chiffres confirment une utilisation très marginale de ce système. En effet, parmi les connaisseurs, seulement 10% déclarent l’avoir déjà utilisé au moins une fois, ce qui donne une incidence inférieure à 5% d’utilisateurs du bitcoin dans la population française. Difficile alors de parler d’une utilisation effective, régulière ou sociétale du Bitcoin dans ces conditions.

Vers quel(s) développement(s) ?

Même si de plus en plus de commençants offrent la possibilité de régler en Bitcoin, cela reste incomparable vis-à-vis des moyens de paiement traditionnels. En effet, s’il existe aujourd’hui plus de 100 000 sites e-commerces acceptant le bitcoin comme mode de paiement, très peu de magasins physiques ont franchi le pas (moins d’une centaine sur Paris et quelques milliers dans le monde). Toutefois l’accès au Bitcoin (ou à la technologie Blockchain qui est le concept résidant derrière toutes les crypto-monnaies) est voué à se démocratiser dans un futur proche comme le prouve les initiatives de l’entreprise Bitit (qui veut assurer la distribution de bitcoins dans plus de 100.000 magasins partenaires) ou le consortium Blockchain de R3 composé notamment de BNP Paribas, La Société Générale, Natixis, Axa, BBVA, ou encore HSBC, qui a pour objectif une refonte de l’infrastructure bancaire afin de renforcer de la sécurité et l’intégrité des systèmes tout en réduisant le coût des transactions de manière sensible.


Le Bitcoin, les crypto-monnaies en générale et la technologie Blockchain sont loin d’avoir atteint leur plein potentiel et il est probable que de nouvelles applications ou usages se développent dans le futur sans que cela ne signifie l’abandon totale des monnaies physiques.


Cette étude a été réalisée entre le 17 février et le 25 février 2016 au moyen de notre omnibus FlashFacts et sur notre access panel online. Il s’agit d’un échantillon de 1005 répondants âgés de 16-74 ans, représentatif de la population française (sexe, âge, région et CSP) suivant la méthode des quotas.

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations !


Contact

OPINEA SAS
3 rue de l’Arrivée
75015 PARIS
Tél: +33(0)1 45 53 99 84

Omnibus online

Omnibus online
Les réponses du marché à vos questions en 5 jours chrono à des coûts très compétitifs.

40x40 druga
Panels dédiés

Pour mener des études autour de votre cœur de cible et vous faciliter la prise de décision.

40x40 trzecia