Etudes « Shopper »

Afin de mieux connaître vos clients et comprendre leurs comportements dans votre point de vente.

40x40 czwarta


Télétravail

Le télétravail en France

Une pratique bien connue des Français…

A l’époque où Internet est utilisé tant à des fins professionnelles que personnelles, le télétravail, autrement appelé le travail à distance des locaux de son employeur, prend tout son sens. 93% des Français déclarent connaitre cette notion. Les Français de plus de 35 ans connaissent d’ailleurs plus ce mode de travail que les plus jeunes (respectivement 95% et 89%).

…pourtant peu adoptée par les salariés !

Si la notoriété fait presque l’unanimité, il n’en est rien de la pratique. En effet, le télétravail est une pratique encore peu développée, par les salariés occupant un travail qui leur permettrait de travailler à distance des locaux de leur employeur. Au siècle de l’Internet  2.0, seulement la moitié des Français concernés (55%) ont déjà eu recours au télétravail. A l’inverse, 45% des Français concernés n’ont jamais pratiqué le travail à distance.

Parmi les télétravailleurs, 39% ont recours à cette pratique pour exercer leur métier au moins 3 fois par semaine. A contrario, 2/3 des Français concernés ont recours plus occasionnellement au télétravail.

Le télétravail : une pratique féminisée ?

Si le préjugé envers les femmes, voulant avoir recours au télétravail pour mieux s’occuper de l’éducation de leurs enfants, est souvent mis en avant dès lors que le sujet est évoqué, il n’en est en fait rien. Il s’avère en réalité que le travail à distance est principalement pratiqué par les hommes (61% contre seulement 46% pour les femmes). Sans surprise, les Français appartenant aux catégories socioprofessionnelles dites supérieures sont davantage enclin à pratiquer le télétravail que les catégories socioprofessionnelles plus inférieures (60% versus 45%). Evidemment, ces pourcentages sont calculés à partir d’un échantillon de Français salariés occupant un travail permettant de travailler à distance des locaux de leur employeur. Quant au territoire géographique, aucune région ne semble favoriser davantage le travail à distance.

A défaut peut-être, 58% des Français pensent encore que leur travail de salarié ne leur permet pas d’avoir recours au télétravail.

Les réfracteurs au télétravail

En ce qui concerne les salariés pouvant avoir recours au télétravail mais ne le pratiquant pas (45%), les 2 principales raisons freinant cette pratique sont : le rejet de l’employeur et le besoin de différencier la vie personnelle de la vie professionnelle. En effet, 49% des salariés ne pratiquant pas de télétravail déclarent qu’ils ne peuvent y avoir recours car leur employeur refuse cette pratique à ses salariés. La deuxième raison la plus significative est une raison personnelle aux salariés cette fois puisque 39% des répondants ont déclaré qu’ils préféraient travailler dans les locaux de leur entreprise afin de bien différencier leur vie personnelle de leur vie professionnelle.

Des avantages faisant l’unanimité

Malgré cela, les Français sont nombreux à dire que le 1er avantage du télétravail est le fait de pouvoir jongler plus rapidement et plus simplement entre sa profession et sa vie personnelle (40% des réponses). Deux raisons ex-aequo viennent ensuite : – 25% des réponses concernent la suppression du déplacement domicile-travail et donc, un  gain de temps, d’argent ainsi que d’énergie (liée à la fatigue et au stress du déplacement). – La seconde raison qui comptabilise également 25% des réponses est le privilège de choisir de travailler où on le désire et notamment chez soi : un environnement confortable et apprécié. De nombreuses autres raisons sont spontanément données par les Français telles que la diminution du stress et de la pression au travail (6%) et la meilleure productivité souvent liée à une motivation plus importante ou encore une concentration plus facile (4%). L’impact écologique est aussi évoqué par les répondants. En effet, certains précisent que la diminution des déplacements engendre une baisse de la pollution (3%). Un autre avantage très minoritairement mis en avant par les Français et qui plaira aux employeurs est la réduction des charges des entreprises et notamment les frais immobiliers et matériels (2%). Enfin et pour finir, notons que 0.5% des répondants évoquent que le télétravail peut aussi faciliter l’accès à l’emploi des personnes atteintes d’un handicap (de mobilité par exemple).

Cette étude a été réalisée entre le 5 et le 11 janvier 2017 au moyen de notre omnibus FlashFacts et sur notre Access Panel online. Il s’agit d’un échantillon de 1015 répondants âgés de 16-74 ans, représentatif de la population française (sexe, âge, région et PCS) suivant la méthode des quotas.

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations !

Contact

OPINEA SAS
3 rue de l’Arrivée
75015 PARIS
Tél: +33(0)1 45 53 99 84

Omnibus online

Omnibus online
Les réponses du marché à vos questions en 5 jours chrono à des coûts très compétitifs.

40x40 druga
Panels dédiés

Pour mener des études autour de votre cœur de cible et vous faciliter la prise de décision.

40x40 trzecia